DOCU “Burn out ! Le point de rupture”…à voir et à revoir

NON, le burn-out n’est pas une maladie de loser. Au contraire, il touche les “bons élèves”, ceux qui aiment leur travail et s’y investissent à fond. C’est le cas de Yonnel, ex-salarié de France Télécom ; de Sophie, qui a créé sa propre agence de communication ; de Paula, brigadière de police, et de Nicolas, brillant directeur de la communication de La Poste. Nicolas s’est suicidé le 25 février 2013, les autres ont frôlé la mort et tentent, chacun à leur manière, de sortir du puits sans fond dans lequel ils sont tombés à force de pression et de désillusion.

Image_Burn out le point de rupture 22 juin 2016En une heure quarante, Olivier Delacroix prend le temps d’écouter leurs témoignages et ceux de leurs proches et nous livre un douloureux état des lieux de ce «surmenage professionnel» que le député PS Benoît Hamon voudrait faire reconnaître comme maladie professionnelle…article de Anne Sogno, Journaliste pour teleobs.

En 1974, le psychanalyste Herbert J. Freudenberger décrivait ce nouveau syndrome : “Les gens sont parfois victimes d’incendie, tout comme les immeubles. Et sous la tension produite par un monde complexe, leurs ressources internes en viennent à se consumer [… ] ne laissant qu’un vide immense à l’intérieur, même si l’enveloppe externe semble plus ou moins intacte.”

Image_BurnOut_se consumer et mourrirSelon une étude de Technologia, cabinet spécialisé dans les risques psychosociaux et leur prise en charge, 12 % de la population active, soit 3,2 millions de Français (3 personnes sur 10), sont en situation de risque élevé de burn out ( GESTES / Liens vers articles de presse sur le burn-out), toutes catégories professionnelles confondues.

 

 

 

 

Documentaire à voir et revoir…

Image_BURN OUT émission France 2 Juin 2016Dans les Yeux d’Olivier : L’émission de France 2 / Mercredi 22 juin à 22h50 sur France 2. Documentaire présenté par Olivier Delacroix (2016). 1h40. Disponible en replay sur Pluzz.

Lire la suite http://www.actu-medias.com/dans-les-yeux-dolivier-lemission-de-france-2-de-retour-en-juin-1150/

 

…sur un phénomène dévastateur.

Le burn out est un état dépressif lié au milieu professionnel. Derrière cette définition laconique se cache une réalité humaine douloureuse. Des hommes et des femmes touchés par ce fléau du XXIe siècle racontent. Olivier Delacroix a recueilli leurs témoignages.

image_Burn OutLe burn out, ou syndrome d’épuisement professionnel, est souvent considéré comme l’un des maux du siècle… Pourtant, cette maladie est bien mal connue en France, à tel point que les estimations du nombre de personnes qui en sont victimes varient entre 30 000 et 3 millions. Le burn-out n’est toujours pas reconnu comme maladie professionnelle, alors que 13 % des actifs seraient concernés.

 

 

Olivier Delacroix est allé à la rencontre de ces chefs d’entreprise, simples salariés, gendarmes ou agents de police qui ont succombé à ce mal dévastateur.

  • Yonnel a gravi les échelons pendant trente ans et a mené une carrière sans histoire au sein d’une grande entreprise publique. Ses conditions de travail se sont subitement dégradées lorsque le groupe a été privatisé. Harcelé puis rétrogradé, il a tenté de se suicider un jour de septembre 2009 en se poignardant en pleine réunion de travail.
  • Sophie est une chef d’entreprise pleine d’énergie qui a toujours vécu à cent à l’heure. Personne, et surtout pas elle-même, n’aurait pu imaginer qu’elle s’effondrerait physiquement et psychologiquement à deux reprises, foudroyée par le syndrome du burn out.
  • Paula adore son métier de brigadière de police. Mais l’accumulation de violences quotidiennes et le manque de reconnaissance l’ont poussée à bout, au point de vouloir mettre fin à ses jours avec son arme de service. Elle a trouvé refuge au centre du Courbat, le seul établissement en France dédié aux forces de police et de gendarmerie victimes de burn out.
  • Ilma est l’épouse de Nicolas, un cadre dirigeant qui a mis fin à ses jours en février 2013, au milieu d’une vague de suicides qui touchait son entreprise. Avec sa fille Saskia, Ilma a fait du burn out le combat de sa vie, pour qu’il soit enfin reconnu en France comme maladie professionnelle.

Source : France 2 http://newetprogrammes.over-blog.com/

 

Cette info est diffusée le Lundi 29 Août 2016, par le DIM Gestes.

DIMGestes LOGO

 

Top