Il y a eu / Conférence “Les Risques Psychosociaux au travail, faut-il mesurer pour prévenir?”

22 Juin 2012 – 9h > 17h30
Centre de conférences Pierre Mendès France
Ministère des finances
139 rue de Bercy Paris 12ème

  Conférence : RPS / Bercy 22 juin / le Programme

Inscription en bas de page

En partenariat avec le Domaine d’Intérêt Majeur GESTES,  cette conférence est organisée par le CREST et le GENES.

De nombreux membres du DIM GESTES interviendront lors de cette journée, dont, par ordre d’intervention,  Jérôme PELISSE, Michel GOLLAC, Marc LORIOL, Danièle GUILLEMOT, Dominique MEDA, Loup WOLFF, et Agnès PARENT-THIRION membre du conseil scientifique du GESTES.

La notion de risques psychosociaux au travail s’est désormais diffusée bien largement au-delà de la communauté de recherche. Le collège d’expertise sur le suivi statistique des risques psycho-sociaux, présidée par Michel Gollac entre 2009 et 2011, a contribué à formaliser cette notion et tracé les pistes pour aider les praticiens à se doter d’instruments opérationnels de veille en entreprise. Un an après la remise du rapport au Ministre du travail, cette conférence se propose de faire un premier point sur les avancées réalisées autour de statisticiens, économistes, sociologues ou ergonomes.

Introduction  : Antoine Frachot (GENES / CREST)

9h30-11h – Faut-il mesurer les risques psycho-sociaux
dans les entreprises ?

Il existe encore de larges débats sur la nature et les conséquences des instruments que les entreprises peuvent mettre en place pour les alerter sur les risques potentiels encourus ? A la lumière des initiatives constatées récemment dans les entreprises, les intervenants échangeront sur les “bonnes pratiques” et reviendront notamment sur les complémentarités entre instruments de nature quantitative et de nature qualitative.

Michel Gollac (CREST – Laboratoire de sociologie Quantitative)
Philippe Davezies (Université Claude Bernard-Lyon 1)
M. Loriol (ENS Cachan)

11h15-12h30 – Quel impact des risques psycho-sociaux sur la santé

Ces dernières années ont vu émerger un certain nombre de travaux visant à quantifier l’impact des conditions de travail sur la santé des salariés, à court et à long-terme.

Lucile Romanello et Roland Rathelot (CREST)
Elena Cottini (Université Catholique de Milan)

14h-15h30 – La souffrance au travail, un phénomène européen ?

Comment les autres pays appréhendent-ils ces questions ? La France est-elle seule à s’attaquer à cette question ? La pénibilité physique ou morale du travail est-elle en moyenne supérieure en France ? Les salariés français accordent-ils une importance à leur travail supérieure à leurs collègues européens ?

Agnes Parent-Thirion (Fondation de Dublin)
Dominique Méda (Université Dauphine – Centré d’Etudes de l’Emploi)

Table ronde (Modérateur : Michel Gollac)

Avec Thomas Coutrot (DARES), J. da Silva (élu CHSCT),  Loup Wolff (CREST-LSQ).

Inscription en ligne >

(sous réserve de places disponibles)

Top