"Pause estivale, à lire : L’humour au travail : dépasser les lectures fonctionnalistes et critiques"

headerMdTLe dossier n°13 des Mondes du Travail, intitulé “L’humour au travail : dépasser les lectures fonctionnalistes et critiques” et coordonné par Marc Loriol, vient de paraître :

“Plaisanteries, vannes, moqueries, blagues entre collègues, attitudes ironiques face à la hiérarchie, gestes ou comportements burlesques, etc., l’humour se manifeste de nombreuses façons dans le monde du travail comme en témoignent différentes enquêtes de terrain concernant des milieux professionnels variés. Toutefois, peu de publications en français sont spécifiquement dédiées à une analyse transversale et globale de l’humour au travail en dehors des quelques ouvrages qui se proposent d’en faire un outil au service de l’efficacité relationnelle et productive. La tentation est grande en effet d’aborder l’humour au travail avec un prisme fonctionnaliste, utilitariste ou instrumental. L’échange de blagues ou de plaisanteries n’est plus pensé alors que comme un moyen d’assurer la bonne marche de l’organisation, de gérer les problèmes ou de produire un travail plus efficace. Avoir de l’humour devient alors un atout dans la compétition économique. Après la mode du QI (quotient intellectuel) puis du QE (quotient émotionnel) viendrait le temps du QH (quotient humoristique) ? L’humour deviendrait une nouvelle injonction paradoxale du management…”

Pour lire l’intégralité du fascicule, cliquez ici.

Top