Newsletter DIM Gestes – Mars 2016 “Une part d’ombre mise en lumière…”

A

Après de longs mois de prospectives, d’échanges nourris auprès et en collaboration avec les Services des nombreux établissements partenaires du DIM Gestes,

• Présidence et Direction d’établissements,

• Contrats et valorisation,

• Affaires juridiques,

• Ressources humaines,

• Affaires budgétaires, financières et Agences comptables,

• Ecoles doctorales,

et en liens étroits avec les personnels des Unités de Recherche, les référents scientifiques, participant à la mise en place des conditions de travail les meilleures à un ou plusieurs de nos 51 lauréats allocataires (18 Doctorants, 14 Post-doctorants, 19 soutiens financiers à Manifestation Scientifique), nommés dans les conventions de reversement, c’est avec plaisir que la coordination administrative et financière du GESTES a informé ses partenaires que les procédures d’Appels de Fonds 2012-2015 ont été menées à terme, comme chaque année à cette époque.

Après transmission complète, nous tenons à remercier l’ensemble de nos correspondants (scientifiques ou personnels en support) pour les collaborations entretenues depuis 2012. Nous les espérons bénéficiaires des traitements et reversements dans les meilleurs délais.

L’équipe administrative du Gestes vous remercie de l’excellente qualité de nos échanges partagés et coordonnés  depuis 2012, de votre patience, de la confiance que vous nous témoignez, de l’intérêt porté aux activités administratives, scientifiques, évènementiels, ainsi que de votre disponibilité.

Cette collaboration fructueuse est indéniablement une des clés du succès de nos actions conjointes, au bénéfice du développement et des perspectives d’avenir du programme de recherche d’ampleur du GESTES. Le suivi administratif et financier du DIM reste, quant à lui,  engagé jusqu’à « extinction » de toutes les conventions en vigueur, soit jusqu’en 2020, pour le dernier des projets sélectionnés-dotés d’aides financées de lauréat, entré dans ce programme en janvier 2016.

Au plaisir de nos nouveaux échanges, dans le cadre du programme scientifique, du fonctionnement de la vie du réseau et des instances de gouvernance du GESTES. Nous restons à votre écoute.

Patrice Hack, responsable administratif et Valérie Quiguer, secrétaire générale, pour la coordination du GESTES.

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter notre site internet ( www.gestes.net ) et également à nous suivre sur les réseaux sociaux – Facebook et Twitter via @DIMGestes.

Nous vous en remercions chaleureusement. Retrouvez l’intégralité de nos newsletters et rapports d’activités sur Lettres&Liens

N’hésitez pas à partager cette Newsletter de Mars 2016 dans vos réseaux, laboratoires, équipes, etc.

Stat Mars 2016_2

Statistiques du mois de MARS 2016 (gestes.net et réseaux sociaux)

 

Dans cette Newsletter :

–          FOCUS SUR …
–          ARTICLES DU MOIS DE MARS 2016
–          CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS À VENIR pour 2016

 

FOCUS SUR …

PORTRAIT de Cristina NIZZOLI, postdoc lauréate 2015 du DIM Gestes.

C’est pour son projet de post-doctorat en sociologie que Cristina Nizzoli, 32 ans, a obtenu une allocation du DIM Gestes en 2015. Sa recherche porte, dans la continuité de sa thèse, sur la critique du travail par les travailleurs du « bas de l’échelle ».
Si Cristina Nizzoli s’intéresse aujourd’hui de près au travail, son attention s’est d’abord focalisée sur l’immigration. Désormais, et ce depuis sa thèse, les deux problématiques sont liées. La post-doctorante a démarré ses études en Italie, son pays d’origine, et validé une licence en sciences politiques et relations internationales à l’Université de Pavie. « Cela me permettait de creuser mon intérêt pour le monde arabe… » En 2007, après un stage en Tunisie puis un séjour de quelques mois en Syrie, elle s’installe à Aix-en-Provence et entame un Master de sociologie à l’université AMU. « J’aurais choisi cette discipline plus tôt, si elle avait été davantage développée dans mon pays. » Son mémoire de Master I, en accord avec son centre d’intérêt initial, porte sur les mineurs de Gardanne, nés de parents immigrés. « J’ai alors pu faire le lien entre leurs origines et leur expérience de travail… Cette enquête m’a passionnée, c’est vraiment là que j’ai compris que je voulais faire de la sociologie. » L’année suivante, en Master II Recherche (Université de Provence), son intérêt se porte sur le rôle de la CGT dans le mouvement des travailleurs sans papiers en région parisienne.

Retrouvez l’intégralité de cet article en cliquant ici.

Les risques du travail. Pour ne pas perdre sa vie à la gagner !

120 spécialistes représentant un large éventail de disciplines (médecins, épidémiologistes, sociologues, économistes, historiens, statisticiens, psychologues, ergonomes, ingénieurs, juristes, inspecteurs du travail, syndicalistes, etc.), ont conjugué leurs efforts pour rédiger 99 articles, solidement construits et argumentés, alternant textes de fond et fiches techniques.

Au cœur des différentes contributions, la question des conditions de travail qui s’est progressivement imposée, à en croire les coordinateurs de l’ouvrage, « comme une préoccupation de premier plan ».

Cette diffusion vous est ouverte, avec l’autorisation à titre gracieux de l’Anact.

Retrouvez l’intégralité de cet article en cliquant ici.

Entretien avec Marc Loriol : « Le concept de construction sociale est souvent mal compris »Entretien avec Marc Loriol : “le concept de construction sociale est souvent mal compris”

Il est depuis Novembre 2015, co-directeur scientifique du DIM Gestes avec Arnaud Mias (sociologue, IRISSO, Université Paris-Dauphine), et Claire Edey-Gamassou (Sciences de gestion, IRG-UPEC). Ils interviennent en coordination scientifique du GESTES. Marc Loriol est sociologue (IDHES), spécialiste du stress au travail et plus généralement des risques psychosociaux. Il s’est aujourd’hui entretenu avec la journaliste Audrey Minart (Twitter @AudMinart). C’est dans le cadre d’une … Lire la suite.

Gérer les risques au travail : place et rôle du droit.

Journée d’étude qui se tient le 18 avril 2016 à Paris, organisée par le CSO et l’INRS. L’inscription est obligatoire, dans la limite des places disponibles, avant le 15 avril 2016.

Les domaines de la santé et la sécurité au travail bénéficient généralement d’une imposante instrumentation juridique qui structure la gestion des risques, c’est-à-dire l’identification, l’évaluation, l’analyse et la prévention des risques, voire leur réparation. Or cette gestion des risques est aujourd’hui confrontée à l’évolution des multiples domaines juridiques concernés – ceux du droit du travail, de l’environnement, de la sécurité sociale et plus généralement de la santé –, ainsi qu’aux mutations technologiques et organisationnelles et au développement des connaissances scientifiques sur les risques ; ces dimensions évoluant selon des temporalités différentes.

La place du droit dans les régulations qui se constituent autour de ces risques représente ainsi un point d’entrée particulièrement intéressant pour comprendre comment ce dernier constitue autant un cadre contraignant qu’une ressource, un registre normatif porteur de valeurs et de principes constituant des appuis pour l’action, autant qu’un horizon susceptible de peser sur les organisations et les acteurs qui ont en responsabilité et/ou qui gèrent directement ces risques.

Retrouvez l’intégralité de cet article et la programmation  en cliquant ici.

Afficher l'image d'origineAgnès-Parent-Thirion : “L’intensification du travail se poursuit en Europe”

Les premiers résultats de la 6e enquête européenne sur les conditions de travail, menée par la Fondation de Dublin, ont été rendus publics fin novembre 2015. Quelle en est la teneur ? Agnès Parent-Thirion : Ces premiers résultats, qui ne portent pour l’instant que sur 35 765 salariés des 28 Etats membres de l’Union européenne, ne révèlent pas de bouleversement majeur depuis … Lire la suite.

A

A

A

 

ARTICLES DE MARS 2016:

En Mars 2016, 32 articles publiés, dont…

Cristina Nizzoli et les travailleurs du « bas de l’échelle » – Portrait Lauréate DIM Gestes

Posté le 29 mars 2016

C’est pour son projet de post-doctorat en sociologie que Cristina Nizzoli, 32 ans, a obtenu une allocation du DIM Gestes en 2015. Sa recherche porte, dans la continuité de sa thèse, sur la critique du travail par les travailleurs du « bas de l’échelle ».

Conférence-débat “Où va le travail?” Supiot et Clot…

Posté le 23 mars 2016

La Loi El Khomri est dans la ligne d’un long processus de détricotage du code du travail : réduction du coût, du statut, des charges. Les crises provoquées par le capital passent aux oubliettes. Le travail va à la dérive, porté par la pensée unique que tout capital est ressource et le travail un coût.
Yves Clot et Alain Supiot y voient une véritable crise de civilisation. Leurs deux approches scientifiques se conjuguent: sur le lieu de travail se détruit une matrice puissante de démocratie et de justice sociale qu’il s’agit de reconstruire.

Entretien avec Marc Loriol : « Le concept de construction sociale est souvent mal compris »

Posté le 21 mars 2016

Il est depuis Novembre 2015, co-directeur scientifique du DIM Gestes avec Arnaud Mias (sociologue, IRISSO, Université Paris-Dauphine), et Claire Edey-Gamassou (Sciences de gestion, IRG-UPEC). Ils interviennent en coordination scientifique du GESTES.

Marc Loriol est sociologue (IDHES), spécialiste du stress au travail et plus généralement des risques psychosociaux.

“Les pratiques des employeurs en matière de rupture du CDI‪” Article de…

Posté le 4 mars 2016

…Camille Signoretto (Lauréate DIM Gestes, 2014), paru dans la revue Travail et Emploi, n°142 (2015/2). Cet article propose une lecture renouvelée des règles de protection de l’emploi à durée indéterminée en adoptant une approche microéconomique pour examiner les mouvements de main-d’œuvre déclarés par les employeurs. L’objectif principal est d’enrichir la connaissance empirique sur l’usage des licenciements pour motif économique (LME) et pour motif personnel (LMP), des démissions et des ruptures conventionnelles (RC).

Merci à tous de l’intérêt porté aux activités scientifiques du Gestes.
Plus d’une quinzaine de nouveaux événements en préparation ou programmées entre

Avril et Décembre 2016…À vous rencontrer.

Mis en ligne par le DIM Gestes, le Mercredi 6 avril 2016

DIMGestes LOGO

Top