Lauréats AAP Manifestations scientifiques 2017

2ème congrès de l’European Labour History Network, 2-4 novembre 2017

Miniature_Affiche_ELHN_2017_3

Les 2, 3 et 4 novembre 2017 prochains, l’Association française pour l’histoire des mondes du travail (AFHMT) est heureuse d’organiser à Nanterre et Paris le 2e Congrès de l’European Labour History Network, qui fait suite à celui qui s’est déroulé avec succès à Turin en 2015, grâce aux efforts de notre consœur la SISLAV.

Ce congrès permettra aux chercheuses et chercheurs, venus de toute l’Europe et au-delà, qui étudient l’histoire des travailleurs et du travail d’échanger sur les résultats de leurs travaux, de réfléchir ensemble sur les renouvellements historiographiques et épistémologiques à l’œuvre et de formuler de nouveaux projets.  Dans la vingtaine de sessions organisées, les communications portant sur des périodes et des territoires différents, adoptant des échelles et des perspectives variées, analyseront les expériences des travailleurs en croisant des problématiques sociales ou politiques, économiques ou culturelles, juridiques ou territoriales. Trois conférences plénières proposées par des collègues renommés : Cristina Borderias, Arthur McIvor et Alessandro Stanziani, ponctueront ces trois journées.

Cliquez pour découvrir l’intégralité du programme, sur le site internet de la conférence, réalisé par Camille Bourdiel

 

 

9ème Colloque International de Psychodynamique et Psychopathologie du Travail, “Les pratiques en psychodynamique du travail : du terrain en entreprise à la consultation en cabinet“, 19 et 20 octobre 2017

AFFICHELa psychodynamique du travail est issue d’une rencontre entre psychanalyse et ergonomie, sous l’égide d’Alain Wisner, dans les années 1975-1980. Depuis lors, des investigations cliniques sur les rapports entre subjectivité et travail ont été menées dans différentes sphères d’activité productive de l’industrie, de l’agriculture, de la distribution, des activités de service, de la création artistique, de l’enseignement et de la recherche en France et dans quelques autres pays. Ont ainsi été accumulées des connaissances qui ont enrichi la théorie. Mais la psychodynamique du travail n’est pas seulement vouée à la production de connaissances. Elle est aussi une discipline impliquée dans la pratique clinique auprès de patients souffrant de troubles psychopathologiques, dans l’intervention en vue de produire des conditions présidant à la transformation de l’organisation du travail (dans les entreprises ou les administrations), dans l’action au niveau de l’espace public.

Nées de la psychodynamique du travail ces pratiques ont connu des phases d’approfondissement et de différenciation en fonction de l’accroissement des connaissances, des modalités de transmission, d’enseignement et de formation et de l’évolution de la demande sociale en psychodynamique du travail. Conséquences de ce foisonnement, des différences sont apparues qui prennent parfois la forme de divergences dont il est temps de dresser un inventaire.

Ce colloque voudrait marquer un temps d’arrêt pour faire le point sur les différentes pratiques à l’oeuvre aujourd’hui, en France et à l’étranger ; sur les pratiques dans le champ de la psychodynamique du travail d’abord, mais aussi sur les pratiques ressortissant à d’autres disciplines dans leurs rapports avec la psychodynamique du travail.

Un appel à communication a donc été lancé aux praticiens qui souhaitaient témoigner de leur pratique dans quelque domaine que ce soit, devant la communauté des praticiens et des chercheurs concernés par le développement de la psychodynamique du travail.

12ème congrès du RIODD, “Quelles responsabilités pour les entreprises ?”, 19-20 octobre 2017, Université Paris Dauphine

indexD’une manière générale ce thème propose d’aborder la régulation de la RSE. Si le titre est centré sur les entreprises, il n’exclut pas du tout la responsabilité sociale des organisations en général et les liens que les entreprises peuvent entretenir avec d’autres formes d’organisations. Par ailleurs, la notion de responsabilité peut recouvrir des significations variables. Elle est ancrée dans des systèmes historiques, culturels ou réglementaires variables. Les communications pourront revenir sur l’encastrement de la notion de responsabilité dans l’histoire ou dans différents contextes locaux et présenter ses différentes acceptions. De la même manière, elles pourront insister sur les interdépendances de plus en plus fortes à l’échelle globale dans la production économique et qui demandent de repenser les liens entre acteurs économiques, pays et/ou biosphère dans le contexte mondialisé du commerce international, de la production industrielle ou des marchés financiers. Enfin, elles pourront interroger la frontière de plus en plus poreuse entre la sphère publique et les acteurs privés quand il s’agit de définir des normes de comportements pour les acteurs économiques, voire d’écrire des formes de politiques économiques responsables. Pour ce faire, et dans ce cadre, les propositions de communications pourront développer plusieurs questions liées à la compréhension de la responsabilité. Ces développement ne sont pas exclusifs les uns des autres et peuvent être amenés à s’entrecroiser.

 

Top