2016


Manifestations scientifiques :

  • Camille GASNIER, CNRS – MSH Paris Nord USR 3258, « Réseau jeunes chercheurs Travail et santé »
  • Fanny GALLOT, UPEC – CRHEC EA 4392, « Travail et consommation XIXe-XXe-XXIe siècle »
  • Benjamin LYSANIUK, UP13 – IRIS UMR 8156, « Briser l’invisibilité des cancers d’origine professionnelle. Mise en perspective internationale de l’expérience du GISCOP 93 »
  • Géraldine RIEUCAU, UP8 – LED EA 339, « Économie sociale et économie politique : regards croisés sur l’histoire et sur les enjeux contemporains »
  • Anne-Lise ULMANN, CNAM – CRTD EA 4132, « Penser et réaliser la transformation du travail : l’apport de la démarche ergologique et de l’œuvre d’Yves Schwartz »

 

2015


Allocations doctorales (36 mois) :

  1. Adèle BARAUD, Paris 8 – CRESPPA UMR 7217, « Entre injonction institutionnelle à l’activité et normes domestiques. Le rapport au travail et à l’emploi des femmes de milieu populaire » (sociologie)
  2. ex aequo, Marco GIOVANESSI, Paris 1 – CHS UMR 8058, « Les luttes syndicales à Brescia de 1983 à 1993 : une anomalie italienne entre restructurations industrielles, austérité et déclin de la centralité ouvrière » (histoire)
  3. Sarah BARRIÈRES, EHESS – CMH UMR 8097, « Le travail en révolution en Tunisie ? Pouvoirs des multinationales, protestations ouvrières et transnationalisation des luttes » (sociologie)
  4. Mathieu RIVIÈRE, UPMC – INSERM – IPLESP UMRS 1136, « La souffrance psychique en lien avec le travail vu en consultation de médecine générale : enquête auprès de 132 médecins généralistes de la région Nord-Pas-de-Calais. Etude de la prévalence, des facteurs associés et de la pris en charge par le médecin »  (épidémiologie)
  5. Pauline GRIMAUD, Sciences Po – CSO UMR 7116, « Travailler le dimanche et la nuit : entre normes, droit et pratiques » (sociologie)

Allocations post-doctorales (12 mois) :

  1. Madeline SAMAK, Université Paris Dauphine – IRISSO UMR 7170, « Reconversion professinnelle et installation en agriculture : entre insatisfaction professionnelle et projet familial » (sociologie)
  2. Cristina NIZZOLI, EHESS – CMH UMR 8097, « La critique du travail chez les travailleurs du “bas de l’échelle”. Les cas des services à bas coûts : la propreté et la logistique » (sociologie)

Manifestations scientifiques

  • Sophie POCHIC, CNRS – CMH UMR 8097, « Que font les consultants au monde social ? Propriétés, pratiques et contributions du ‘conseil’ à la construction de la réalité »
  • Camille GASNIER, CNRS – MSH Paris Nord USR 3258, « Réseau jeunes chercheurs Travail et santé »
  • Emmanuel HENRY, Université Paris Dauphine – IRISSO UMR 7170, « Mieux équiper la décision en santé au travail : de quelle(s) science(s) a-t-on besoin ? »
  • Muriel PRÉVOT-CARPENTIER, Université Paris Nanterre – Sophiapol EA 3932, « Le philosophe et l’enquête de terrain : le cas du travail contemporain »
  • Maxime QUIJOUX, UVSQ – PRINTEMPS UMR 8085, « Travail et socialisation, quelle fabrique du salariat contemporain ? »

 

2014


Allocations doctorales (36 mois) :

  1. Charles-Olivier BETANSEDI, Université Paris Sud – CESP INSERM UMRS 1018, « L’invisiblisation du lien entre travail et cancer chez les femmes : une approche réflexive en épidémiologie professionnelle » (épidémiologie)
  2. ex aequo Lucie JUBERT, Université Paris Nanterre – IRERP EA 4419, « Les incidences de l’organisation du travail sur la santé des travailleurs : le rôle du droit » (droit)
  3. ex aequo Camille THOMAS, CNAM – CRTD EA 4132,  « La fabrique de la prescription » ( » (ergonomie)
  4. Tessa TCHAM, Université Paris Dauphine – IRISSO UMR 7170, « Quelles dynamiques d’apprentissage dans les CHSCT ? La construction des savoirs des représentants du personnel dans le travail de prévention des risques professionnels »

Allocations post-doctorales (12 mois) :

  1. Thomas SIGAUD, CEE, « Les mobilités des travailleurs entre contraintes et arrangements : articuler la vie professionnelle et la vie privée dans le territoire francilien » (sociologie)
  2. ex aequo Camille SIGNORETTO, CEE, « Influence des conditions d’emploi et de travail sur la nature de la mobilité professionnelle (volontaire, négociée, subie) » (économie)
  3. Marion GILLES, UVSQ – PRINTEMPS UMR 8085, « Les démarches d’objectivation statistique des ‘risques psychosociaux’ en entreprises : genèse, acteurs et effets » (sociologie)
  4. Muriel PREVOT-CARPENTIER, Université Paris Nanterre – Sophiapol EA 3932, « Construire et faire vivre la démocratie dans l’activité. Quels effets sur les conditions de travail des travailleurs salariés, indépendants, bénévoles ? »

Manifestations scientifiques

  • Emmanuel HENRY, Université Paris Dauphine – IRISSO UMR 7170, « Comment mieux équiper la prise de décision en santé au travail ? Enjeux autour de la production de connaissances scientifiques et d’expertises »
  • Jean-Pierre DURAND, Université Evry Val d’Essone – CPN EA 2543, « Syndicalisme et santé au travail »
  • Marc LORIOL, Université Paris 1 – IDHES UMR 8533, « La construction sociale du stress et de la souffrance au travail »
  • Isabelle GERNET, Université Paris Descartes – PCPP EA 4056, « Pathologies de la modernité. Quelle place pour le travail ? »
  • Emmanuel RENAULT, Université Paris Nanterre – Sophiapol EA 3932, « Les enjeux politiques du travail »

 

2013


Allocations doctorales (36 mois) :

  1. Ana PORTILLA, EHESS – CMH UMR 8097, « Intégration et contrôle des sans-papiers à Fruitvale. Enquête sur la condition immigrée contemporaine aux Etats-Unis » (sociologie)
  2. Alice ROMERIO, Université Paris 8 – LABTOP EA 2299, « Salariat et militantisme au Planning Familial. Enquête sur l’émergence de la figure “militante professionnelle féministe » (sociologie)
  3. Guillaume LEJEUNE, Université Paris Descartes – CERLIS UMR 8070, « Taxis locataires, artisans du taxi : travail et vie de chauffeurs en dehors du salariat » (sociologie)
  4. Marie POTIRON, Université Paris Descartes – LPCP EA 4056, « Psychodynamique du plaisir et de la souffrance au travail dans le métier de comédien » (psychologie)
  5. Emmanuel WIERNIK, UVSQ – CESP Inserm U1018, « Stress, dépression et mortalité cardiovasculaire : impact des inégalités socioprofessionnelles » (scociologie)

Allocations post-doctorales (12 mois) :

  1. Sarah ABDELNOUR, Université Paris Dauphine – IRISSO UMR 7170, « Les recours juridiques des auto-entrepreneurs. Quelles régulations du malaise au travail des indépendants ? » (sociologie)
  2. Emmanuel MARTIN, Université Paris 1 – IDHES UMR 8533, « L’encadrement face à la souffrance psychique au travail : sociologie d’un conflit de responsabilité » (sociologie)
  3. Christophe MASSOT, CNAM – CRTD EA 4132, « Les dynamiques d’ouverture du conflit sur la qualité. Le cas des interventions de la clinique de l’activité » (gestion)
  4. Albena TCHOLAKOVA, CNRS – CRESPPA UMR 7217, « Le drame social du travail d’accompagnement des réfugiés politiques ‘reconnus’ vers le travail »

Manifestations scientifiques :

  • Constance PERRIN-JOLY, EHESS – IRIS, « Nouvelles formes de GRH : interroger la personalisation, agir sur le travail »
  • Aurélie JEANTET, CNRS – CRESPPA UMR 7217, « Emotions et travail : quels apports de la sociologie ? Vertus heuristiques et effets pratiques d’une approche du travail en termes d’émotions »
  • Michèle TALLARD, Université Paris Dauphine – IRISSO UMR 7170 , « Trajectoires profesionnelles et dispositifs publics en action »

 

2012


Allocations doctorales (36 mois) :

  1. Marie-Aurore GHIS-MALFILATRE, EHESS – IMM UMR 8178 – CEMS, « Travail en zone contrôlée. Etude sur les sous-traitants de l’industrie nucléaire en France »
  2. Julie MINOC, UVSQ – PRINTEMPS UMR 8085, « La souffrance invisible des prescripteurs. Arbitrer pour protéger, l’épreuve des professionnels du procès d’incapacitation »
  3. Lucie NOURY, MINES ParisTech – CGS, « Mise sous tension, santé et dynamiques individuelles dans les entreprises du service professionnel : le cas des cabinets de conseil »
  4. Fanny VINCENT, Université Paris Dauphine – IRISSO UMR 7170, « Le travail en 12h des équipes soignantes de l’hôpital public : objectivation d’une souffrance au travail ? »

Allocations post-doctorales (12 mois) :

  1. Maxime QUIJOUX, CNRS – IDHE UMR 8533, « Les reprises d’entreprises par les salariés en sociétés coopératives et participatives (SCOP), le cas de l’industrie francilienne »
  2. ex aequo Nicolas CHAIGNOT, CNAM – CRTD EA 4132, « A l’épreuve de la justice sociale : de la clinique du travail à l’évolution du droit »
  3. Mathilde GUERGOAT-LARIVIERE, CEE, « Qualité de l’emploi et du travail : évolutions, disparités entre groupes sociaux et politiques publiques »
  4. Lucie GOUSSARD, CNRS – CRESPPA UMR 7217, « La santé des travailleurs qualifiés dans les organisations par projet, de l’expression au refoulement des pénibilités : quelles modalités d’action de prévention ? »

Manifestations scientifiques :

  • Sylvie CELERIER, CEE, « Le travail indépendant : santé et conditions de travail »
  • Laure PITTI, CNRS – CRESPPA CSU UMR 7217, « Maladies industrielles et mobilisations collectives »
  • Régine BERCOT, CNRS – CRESPPA GTM UMR 7217, « Le genre du mal-être au travail »
  • Christophe DEJOURS, CNAM – CRTD EA 4132, « Psychodynamique et psychopathologie du travail : suicide et travail »
  • Maxime QUIJOUX, CESSP, « Bourdieu et le Travail »
  • Adrian ZICARDI, ESSEC, «  L’Impact du contrôle de gestion sur la vie au travail : une réflexion critique »
Top