Tous rentiers! – Ouvrage de Philippe Askenazy…

Image_Tous rentiers_Askenazy 2016 02Comment réduire les inégalités et mieux répartir les revenus ? Comment faire pour que chacun récupère sa « part de rente » ?
Dans ce livre, Philippe Askenazy nous le démontre : la distribution actuelle des richesses est loin d’être naturelle ; elle résulte de l’explosion des rentes et de leur captation par les acteurs les mieux dotés du jeu économique. Sous couvert de démocratiser la propriété (« tous propriétaires »), on a laissé quelques entreprises – et derrière elles des individus – s’emparer de nos données (« tout propriété »).

 

Dans cette course à la rente, nous dit-il, le monde du travail est le grand perdant : tandis que de nombreux emplois alimentent les rentes capitalistiques par un surcroît de productivité, ils sont stigmatisés comme improductifs et leurs rémunérations stagnent.

Au-delà de l’affaiblissement nécessaire du « tout propriété », Philippe Askenazy invite le monde du travail à se remobiliser. Car, contrairement aux idées reçues, ce dernier n’est ni éclaté ni amorphe. Et à l’heure où le capitalisme s’enfonce dans une crise déflationniste, réhabiliter ceux qui portent la croissance par leurs efforts est tout simplement un impératif de survie.

Un livre économique très fort, mais aussi un livre de combat pour tenter de répartir plus équitablement les richesses.

 

Image_Le journal du CNRS N°283-Hiver 2016

Le journal du CNRS N°283-Hiver 2016

Les salariés n’ont jamais retiré aussi peu de fruits de leur travail, alors que les rentiers de tous poils – propriétaires fonciers, actionnaires… – accaparent la richesse produite. L’économiste Philippe Askenazy nous explique pourquoi cette distribution des revenus primaires est tout sauf “naturelle” et ne découle pas d’un ordre économique éperdument neutre. Il s’interroge sur les moyens de permettre à chacun de récupérer “sa part de rente”: au delà des salaires minima, comment mieux défendre le travail? Et si le capital est si puissant, ne peut-on pas l’affaiblir? Le journal du CNRS, N°283-Hiver 2016 – page 58.

 

 

 

L’auteur :

Philippe Askenazy est directeur de recherche au CNRS-École d’économie de Paris et professeur à l’École normale supérieure. Auteur de nombreux ouvrages sur l’économie et le travail, il est l’un des initiateurs des Économistes atterrés.

Info relayée par le DIM Gestes, le Jeudi 10 Mars 2016.

DIMGestes LOGO

Top